Accueil flèche Au coeur de l’innovation

Les nouveaux outils d’INITIATIVE-INDRE

Découvrez les dernières nouveautés de la boîte à outils Initiative-Indre. Les créateurs d’entreprises peuvent maintenant accéder à dix-sept solutions de financement.

 

Voici les 3 nouveaus dispositifs présentés par Éric Massé, directeur, et Jean-François Piaulet, président, à destination des entreprises artisanales ou commerçantes :

> Le Facil’Bail. Il peut remplacer le dépôt de caution d’un locataire auprès de son bailleur. Une aide à toute entreprise en phase de création ou lors de la prise d’un nouveau bail, pour un montant pouvant aller jusqu’à 10.000 €, avec un coût de 2 % du montant de la contre-garantie. « Car le loyer constitue un coût important qui ne rapporte rien. C’est un montant improductif pour un créateur », explique Jean-François Piaulet, convaincu par ce dispositif phare.

> Le prêt de croissance. « Pour accompagner le développement et l’embauche d’un salarié », selon le président. Avantages  : c’est un prêt personnel, sans intérêts, sans garantie, ni caution, mais un partenaire bancaire est obligatoire. Le bénéficiaire peut le solliciter à tout moment de la vie de sa société pour développer une activité. Le montant varie de 1.500 € à 15.000 € pour 30 % du coût du projet, portés à 50 % en cas de création d’emploi. Initiative-Indre donne l’exemple d’un paysagiste du Boischaut-Nord qui voulait acheter un croque-souche d’un montant de 150.000 €. Un prêt de croissance de 15.000 € lui a été accordé.

> Le prêt d’honneur Initiative remarquable. « Pour les projets d’entreprises, reprise ou croissance, quel que soit le statut. » Conditions   : l’entreprise doit avoir moins de dix salariés et un chiffre d’affaires inférieur à 2 M€. Le montant varie entre 5.000 € et 25.000 €, à 0 %, sans caution sur garantie. Dans les trois cas, les dossiers doivent être précis et exemplaires.

L’ensemble des dispositifs est réparti en quatre familles :
- primes et subventions
- crédits et microcrédits 
- avances remboursables
- prêts d’honneur et cautions sur emprunts
Pour en savoir plus : cliquez-ici.