Accueil flèche Au coeur de l’innovation

Neuf villes françaises reçoivent le label #FrenchTech

Pour convaincre le gouvernement de leur attractivité dans le numérique, une quinzaine de villes françaises ont candidaté. Elles sont finalement neuf à recevoir le label French Tech, une initiative qui vise à favoriser la création de start-up dans le secteur du numérique en France. En région Centre, Chartres, Orléans et Tours préparent leur dossier de candidature pour ce label.

 

Les Villes labellisées

Aix-Marseille, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes, Rennes et Toulouse

Une enveloppe de 200 millions d’euros

La French Tech ne se limite pas à un slogan percutant et quelques anglicismes. Comme le précise Le Monde, les villes candidates ont du faire de gros efforts pour se mettre à niveau et obtenir ce label. Un audit a été réalisé afin de déterminer le nombre de start-up sur place, le niveau des fonds qu’elles avaient déjà levé ainsi que la présence d’incubateurs et d’accélérateurs, qui aident et accompagnent la croissance de ces micro-entreprises. Une enveloppe de 200 millions d’euros a été débloquée par le gouvernement afin de financer ces structures. « Nous avons accompagné des projets afin qu’ils débouchent sur la création d’un écosystème favorable aux start-up », explique Axelle Lemaire, secrétaire d’État au Numérique, au journal Le Monde. « Or celui-ci émerge grâce à l’implication des entrepreneurs locaux et c’est ce que nous avons voulu mettre en valeur. » Un nouvel audit sera réalisé en 2015 afin de confirmer l’attribution du label, qui est valable pendant trois ans.

http://www.lafrenchtech.com/

FrenchTech